Les différences

 

     Après avoir étudié la composition et les effets des boissons énergétiques puis des boissons énergisantes, nous allons restituer nos connaissances pour conclure cette troisième et dernière partie.

     Tout d’abord, nous allons en quelques lignes résumer l’aspect principal de chacune des boissons.

  •  Les boissons énergétiques sont destinées aux besoins nutritionnels des sportifs. Elles sont disponibles sous 3 formes :

   -Boisson d’attente
   -Boisson d’effort
   -Boisson de récupération.

  • Les boissons énergisantes ne sont pas destinées aux sportifs. Elles permettent à son consommateur d’éviter les coups de fatigue.

     Enfin, nous allons conclure cette partie en rappelant et en comparant les effets des « sport drinks » au « energy drinks ».

  • Malgré la ressemblance des noms de ces boissons qui ont un rapport à l’énergie, les boissons énergétiques rentrent dans la classification des compléments alimentaires et leur composition est réglementée. Les boissons énergisantes,  dont les emballages métalliques rappellent l'énergie, sont quant à elles, très souvent mélangées à de l’alcool fort et ne sont pas soumises à une réglementation précise.

     Les boissons énergétiques sont très souvent mises sous forme de poudre qu’il faut mélanger à de l’eau plate. Comme dit précédemment, elles contiennent principalement de l’eau, du glucose, du sodium ou du potassium (électrolytes). Ces boissons augmentent la performance physique et favorisent la récupération.
L’eau contenue dans ces boissons permet de récupérer l’eau perdue durant l’effort physique par la transpiration par exemple. Elle permet aussi de continuer un effort physique sans être déshydraté et donc de rester dans de bonnes conditions physiques. L’apport en sucre permet d’augmenter, en complément du glycogène présent dans le foie et les muscles, la durée de l’effort. Enfin le sodium favorise l’absorption de l’eau et prévient les pertes dans la sueur. Contrairement à cela, les boissons énergisantes ne sont faites ni pour les sportifs, ni pour se réhydrater. Celles-ci ont un but qui touche bien plus de consommateurs : donner de l’énergie en buvant simplement une boisson.

     En conclusion, nous pouvons dire que ni la composition, ni les effets recherchés, ni les stratégies commerciales des entreprises, ni les effets secondaires ne sont les mêmes pour les boissons énergisantes et les boissons énergétiques. Il faut donc formellement veiller à ne pas confondre les deux termes.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site