La caféine

La caféine est un alcaloïde (substance organique d’origine végétale).  Elle fait partie de la famille des méthylxanthines  Elle a été découverte en 1819 par un chimiste allemand. Sa forme pure est une poudre blanche et son goût est amer. La formule chimique de la caféine est C8H10N4O2. Sa solubilité augmente avec la température. La masse molaire de la caféine est de 194g/mol et sa température de fusion est de 227°C. 
 
  La caféine est connue pour faire disparaître en partie la fatigue. C’est une substance active (l’ensemble des composants qui ont des effets sur le corps) aux effets physiologiques importants. C’est aussi un stimulant psychotrope (substance agissant sur le système nerveux). On trouve de la caféine dans le cacao, le thé, les noix de Cola, et bien sûr dans le café et les boissons énergisantes. Nous allons tout d’abord expliquer comment elle agit sur le corps. Par la suite nous étudierons les effets de cette substance.
 
  La vitesse du métabolisme du corps humain varie en présence de caféine. Le métabolisme est l’ensemble des dépenses énergétiques d’une personne. La vitesse du métabolisme est estimée par la consommation en oxygène par rapport à une unité de temps. En buvant une tasse de café qui contient entre 80 et 150 mg de caféine, on peut noter chez la plupart des hommes une augmentation de la fréquence cardiaque et pulmonaire. Après une ingestion de caféine, plusieurs organes s’activent et plusieurs effets dans le corps sont remarqués. En une dizaine de minutes, la caféine atteint le système nerveux. Alors qu’il faut attendre un peu moins d’une dizaine d’heures pour ne plus retrouver de traces de la substance dans le sang. Les enzymes (molécules qui permettent d’accélérer les réactions à l’intérieur de l’organisme sans se modifier elle-même) du foie font disparaître plus rapidement la caféine. Un fumeur voit sa production d’enzyme augmenter, donc élimine plus rapidement la caféine de son corps. Sur les molécules, la caféine agit de façon à remplacer la molécule d’adénosine au niveau des synapses. Une molécule d’adénosine agit sur le cerveau. Quand l’adénosine se fixe sur un de ses récepteurs, cela facilite le sommeil et la dilatation des vaisseaux sanguins. Donc, lorsque une molécule se fixe sur un récepteur d’adénosine, cela les empêche de s’activer, et donc l’adénosine d’agir.  Lorsque les synapses sont trop confrontés à la caféine, il y a dépendance. Celle-ci agit sur le psychisme et sur le physique, mais elle reste de faible ampleur.
  Etudions alors les effets que la caféine peut entraîner sur le corps humain. Tout d’abord, les effets principaux positifs d’une consommation normale sont : -une augmentation de la vigilance à court terme.-Une hausse de la tension.-Amélioration de la mémoire.-Diminution du temps de réaction. -Consommation plus rapide des lipides chez les personnes non-habituées à la caféine.Mais les effets négatifs sont aussi nombreux : -Chez les enfants, une seule canette de Cola équivaut à 4 tasses de café chez un adulte. Les effets sont donc beaucoup plus puissants.-Un risque plus élevé de faire des fausses couches chez une sur consommatrice de café.-La mobilité des spermatozoïdes subit un effet négatif chez le sur consommateur. -Une élévation de la pression artérielle.-En cas de prise de médicaments, les effets secondaires peuvent être plus marqués.
En conclusion, nous pouvons dire que la prise de caféine doit être surveillée de près surtout chez les sujets sensibles tels que les femmes enceintes ou les enfants. 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site